VESPA CLUB GENÈVE Since 1949 Index du Forum VESPA CLUB GENÈVE Since 1949

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Phnom Penh Vespa Club défile pour la sécurité routière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    VESPA CLUB GENÈVE Since 1949 Index du Forum -> Bar
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
vespaboy
maître posteur
maître posteur


Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 237
Localisation: Genève

MessagePosté le: 09 Jan 2010, 23:34    Sujet du message: Le Phnom Penh Vespa Club défile pour la sécurité routière Répondre en citant



Le Phnom Penh Vespa club s'est réuni lundi 9 novembre pour célébrer le 56e anniversaire de l'indépendance du Cambodge, et pour défiler au nom de la sécurité routière au sein du Royaume.

Alignées devant la gare ferroviaire de la capitale, une poignée de Vespa se tiennent fièrement dressées pendant que leurs propriétaires échangent quelques mots ou se prennent en photo. Vestiges de l'époque précédent les Khmers rouges, leur faste n'en reste pas moins intact, au moins auprès de la foule expatriée. « Pour les Cambodgiens, la Vespa est un symbole du passé, d'une ère révolue. La jeunesse est attirée par les modèles de chez Yamaha, ou Honda, au design plus contemporain », confie Balazs Maar, propriétaire d'un modèle des années 1980.

Il reste approximativement une cinquantaine de ces deux-roues au Cambodge. « Le problème est qu'au moment de quitter le pays, les expatriés ramènent leur scooter avec eux, dépossédant le Royaume du peu de Vespa qu'il lui reste », déplore Bô, propriétaire d'un des deux garages-revendeurs spécialisés en deux-roues Piaggio à Phnom Penh.

Toujours est-il qu'une dizaine d'entre elles ont arpenté les rues de la capitale au nom de la sécurité routière au début de la semaine. Traversant les boulevards de Russie, Mao-Tsé-Tung, Monivong, Sihanouk avant de finir devant le monument de l'Indépendance, les conducteurs souhaitaient sensibiliser la population cambodgienne aux problèmes liés aux comportements sur la route. « La sécurité routière représente dans le Royaume un véritable problème de société. Le gouvernement devrait se pencher dessus d'une manière plus approfondie, et proposer des lois en adéquation avec le pays.

Il pourrait commencer par faire comme au Viêtnam et en Thaïlande, en interdisant aux conducteurs d'utiliser leur téléphone portable au volant », déclare Soprach Tong, co-fondateur du club. Et Balazs Maar de conclure : « La récente loi sur le port du casque est sans contestation une amélioration dans ce pays plébiscitant les deux-roues pour se déplacer. Mais pourquoi ne s'applique-t-elle qu'au conducteur ? De même, je suis assez sceptique concernant la qualité de ces casques. À quand une norme imposant certains standards essentiels à la protection physique en cas d'accident ? »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    VESPA CLUB GENÈVE Since 1949 Index du Forum -> Bar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com